fbpx

NOBOX Lab : Une startup Enactus partenaire de la première école d’été de design centrée sur l’humain dans le MENA

Dans une première au Maroc, la startup marocaine innovante NoBoxLab est partenaire de la première école d’été de design centrée sur l’humain dans la région MENA, organisée par l’Université qatarie Hamad Bin Khalifa (HBKU), en collaboration avec le laboratoire d’innovation SOGLAB (Turquie), programme de développement des Nations Unies (Bureau du Liban), et le Forum des Jeunes de la Coopération Islamique (ICYF).
Le programme “Design Post Covid Normal” agira comme un terrain de jeu virtuel pour stimuler et concevoir des solutions potentielles pour une nouvelle norme après la pandémie. Le programme multipartite hébergés virtuellement par HBKU, a reçu plus de 1000 demandes provenant du Moyen-Orient, d’Europe, d’Asie et d’Afrique. En fin de compte, 111 étudiants de 25 pays ont été admis à ce programme qui se déroule du 31 mai au 25 juin.
Le COVID-19 a indéniablement créé un vide dans divers secteurs, allant de la hausse du chômage à la diminution de ressources déjà limitées. En 2015, les Nations Unies ont défini 17 Objectifs de développement durable (ODD) qui serviront comme modèle pour la paix et la prospérité futures. Au cours des derniers mois, ces progrès ont été considérablement perturbés, allant de la perte de vivres pour les communautés vulnérables aux possibilités d’apprentissage à distance pour des millions d’enfants à travers le monde. Une plus grande inhibition des progrès vers ces objectifs peut encore entraîner des souffrances prolongées pour des millions de personnes.
Sophia El Bahja, responsable de programme au Laboratoire d’innovation, Nobox Lab a déclaré : « Il était nécessaire de penser à la crise du COVID d’une manière différente, basée sur l’innovation rapide, les partenariats transfrontaliers, qui unissent le désir humain de parvenir à un monde prospère dans lequel personne n’est laissé de côté, tout en créant un environnement qui soutient la diversité et travaille sur les causes profondes des défis sociaux, culturels, environnementaux et économiques du COVID. Nous avons le grand honneur de nous joindre à l’Université Hamad Bin Khalifa et aux divers partenaires de cette expérience unique. »
Dr M. Evren Tok, professeur agrégé et vice-doyen à l’innovation et à l’avancement communautaire au faculté des sciences islamique de la HBKU, a déclaré : « Bien que cette période de grande incertitude ait causé des désillusions dans le monde entier, elle offre également des occasions pour les sociétés de progresser ensemble. Cet été, HBKU, en coopération avec le Programme des Nations Unies pour le développement, a identifié 12 ODD à risque qui nécessitent une approche de remodelage rapide et efficace afin de rectifier les changements causés par COVID-19. »
Des questions morales, éthiques et pratiques ont été soulevées au sujet des politiques locales et mondiales actuelles, car les systèmes existants, malgré tous leurs efforts, montrent le besoin d’amélioration. Un mélange d’instructions rapprochées, de discussions en espace ouvert, de groupes de discussion en petits groupes et de facilitation aidera les 111 participants à produire des réponses fondées sur la conception à ces défis.
En tenant compte de la biosphère, de l’économie et des changements sociétaux, les étudiants sont chargés de concevoir une solution de niveau prototype pour un problème spécifique dans l’une de ces catégories. Ils proposeront des solutions créatives tout en participant à des ateliers et des webinaires axés sur le design et organisés par SOGLAB et NOBOX Lab pour améliorer leur côté créatif. Les étudiants de diverses disciplines collaborent et travaillent sur les quatre étapes suivantes : inspiration, idéation, implémentation et partage.
top